Comment réduire l’anxiété des étudiants

De plus en plus observé chez les jeunes enfants, l’anxiété gagne le premier rang des préoccupations dans plusieurs écoles du Québec. Notre société actuelle préconise le dépassement de soi, la performance, la productivité à son meilleure et sa réussite absolue.  Nul autre choix que de suivre cette tendance? Pourtant, nous en subissons tous, parents, enseignants et enfants, les contrecoups.

Garçon triste et anxieux assis à son pupitre

Pourquoi les enfants vivent tant de stress?​

Chaque matin, des élèves arrivent à l’école déjà très anxieux! Ils ont mal au ventre, ils pleurent et n’arrivent pas à se concentrer en classe. Comment est-il possible pour eux d’apprendre, de se faire des amis, de participer en classe et d’éprouver du plaisir à l’école dans un tel état d’esprit? Comment arriver à leur enseigner sachant qu’ils sont submergés par toutes sortes de préoccupations? Familiale, amicale, le cours de piano lundi, l’examen de math mardi, la partie de soccer mercredi, celle de hockey jeudi, la dictée vendredi, le cours de mandarin le samedi et celui de natation le dimanche. OUF! Cela est sans compter la pression et les exigences des parents, des enseignants et d’eux-mêmes envers toutes ces activités.

Ensemble nous pouvons les aider!

Je nous invite donc, à prendre un moment de réflexion afin d’observer si selon nous, l’horaire de l’enfant ou de la classe est équilibré tel que nous le souhaitons, entre les travaux structurés, les activités dirigés, les périodes de jeux libres et les moments de calme. Ou, est-il plutôt déséquilibré par le simple fait que nous désirons être un parent et un prof parfait, à la hauteur de ce que prône la société, au détriment du bien-être des enfants et le nôtre?

Comment diminuer cette anxiété chez nos élèves?

Outre expliquer à l’enfant que l’anxiété est une réponse normale du cerveau face à un danger perçu et que parfois celui-ci joue des tours en réagissant sans qu’il y ait un réel danger. Que pouvons-nous faire, concrètement, nous les profs pour aider nos petits anxieux, souvent nommés ainsi dans le réseau scolaire.

Quelques pistes pour diminuer l'anxiété

  1. Équilibrer l’horaire de la journée
    • Intégrer des moments de calme, de détente, de bougeottes et de jeux libres pour les tout-petits
  2. Ajouter à la routine du matin
    • La pratique de différents exercices de respiration, de relaxation, de visualisation
    • Prendre le temps de se déposer
  3. Nourrir l’estime personnelle
    • Celle-ci est un bouclier contre l’anxiété à tous les niveaux
    • Nommer les bons coups de l’élève, les bons choix, dès que possible
    • Le faire participer en classe pour lui faire vivre un bon moment et des succès
  4. Intervenir avec bienveillance!
    • Rappeler à l’enfant que personne n’est parfait, lui non plus et cela est très bien ainsi.
    • Lui apprendre à accepter ses défauts.
  5. Prendre un moment avec l’enfant pour effectuer des exercices afin de normaliser certaines sensations physiques vécues lorsqu’il est anxieux.
    • Faire quelques sauts de grenouille pour sentir son cœur battre à pleine vitesse
    • Mettre un toutou lourd (matérielle sensorielle avec poids à l’intérieur) pour sentir la lourdeur sur son ventre afin qu’il sente que c’est tolérable
    • Faire des rappels verbaux avec lui comme quoi ce n’est pas dangereux!
  6. Aider l’enfant à bien se connaître et à s’affirmer
    • Lui refléter ses réussites, qu’elles soient petites ou grandes
    • Lier ses erreurs à des comportements modifiables
    • Attirer son attention sur ses forces, ses succès
    • L’amener à se décrire, comment il se perçoit
    • Valoriser ses opinions et ses visions différentes
    • Le rassurer sur son droit de dire non
  7. Nommer des phrases positives
    • Ce que je fuis me poursuit, ce que je fais face s’efface.
    • Cette sensation est désagréable mais pas dangereuse
    • Je me donne de l’amour
    • Je suis calme et détendu

***À noter que la plupart des pistes ci-dessus peuvent se faire en grand groupe car tous les élèves peuvent en bénéficier.

Vous aimeriez connaître différentes techniques de respiration amusantes à faire avec les enfants, en classe ou à la maison? Voici une vidéo présentant quelques idées.